Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 22:44

Il aura fallu presque 28 mois pour que les pins qui se trouvaient dans la forêt communale de Barcelonne, tout près de chez nous, soient enfin sortis de la forêt.

Broyage bois 003Une broyeuse de grosse puissance ( alimentée en hydraulique par le moteur du camion porteur : un 6x6 de 480 CV qui a parfois calé) a avalé dans la journée les pins provenant d'une douzaine d'hectares pour en sortir 7 semi-remorques de 80 m3. Ces plaquettes forestières de 2 à 3 cm serviront à alimenter des chaufferies automatisées.

Combien faudra-t-il maintenant de temps pour dessoucher, labourer et enfin replanter les arbres?

Au rythme précédent, il faudra bien quelques douzaines de mois, d'autant que je ne sens pas chez le Président un grand engouement pour une vraie politique forestière française. La dernière sortie sur le sujet en Corrèze était plutôt destinée à s'afficher en compagnie de Madame Chirac.

 

Peut-être que vers 2014, le panorama de ma nouvelle salle de bain ne me rappellera plus tous les matins un certain 24 janvier 2009 !

Partager cet article
Repost0
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 21:29

La commune est toute jeune : 150 ans seulement puisque c'est en 1861 que furent réunis trois écarts ou minuscules paroisses autour des sources thermales qui existaient au moins depuis Henri IV.

 

Pour fêter l'événement, il fallait au moins trois jours de fête dont un grand dimanche animé entre autres par les Courants d'Aire. Si la fête fut aussi réussie, c'est grâce au beau temps de dimanche mais aussi la mobilisation d'un petit village où tout le monde a participé à la journée costumée, réalisé une video reconstituant la naissance, décoré, mis la cuisine de Michel Guérard dans les assiettes du jour...

Eugenie anniv. 8 mai 008Napoleon III et Eugénie étant des soutiens indéfectibles du christianisme, ne pouvaient manquer la messe : ils en sortent ici accompagnés du Prince Impérial et d'une cour de jolies dames.

Ils montent dans la calèche ( 1870-1880) magnifiquement restaurée.Eugenie anniv. 8 mai 011

Eugenie anniv. 8 mai 014
Par la suite, la princesse Manon et la reine-mère prennent part aux festivités.Eugenie anniv. 8 mai 002Le matin nous avions chanté la messe, puis l'apéritif, le repas et la clôture. Avec des résultats variables selon la qualité de la sonorisation, mais nous eûmes le plaisir de mettre le feu à l'une des deux salles de réception !Eugenie anniv. 8 mai 028

 

 

 

 

 

Eugenie anniv. 8 mai 025

Quant  à la maréchaussée, garante de la tranquilité des lieux et des curistes,elle avait pris un sacré coup dans les moustaches


Partager cet article
Repost0
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 22:10

En 2010, la pluie avait amené à annuler la novillada des Arsouillos. Cette année, les nuages ont tourné mais épargné les arènes Maurice Lauche

Arsouillos 2011 002

 

 

A la becerrada du matin, Michèle a eu le plaisir de retrouver en piste l'un de ses anciens élèves de Grenade- maintenant en 4°-, Yanis qui fréquente l'école taurine de Richard Milian. Il n'est pas certain qu'il devienne un grand torero, mais Michèle a apprécié l'attention qu'il portait aux conseils du maestro et aussi le plaisir qu'il a eu à réussir en piste.

 

Arsouillos 2011 004

 

 

 

Le bétail de l'après midi provenait de l'élevage de Simon Casas et Marie Sara : l'origine Domecq a donné une certaine noblesse par contre la force et la bravoure à la pique laissaient à désirer , tout comme le trapio du dernier vraiment insignifiant.

 

Mais les jeunes purent s'exprimer ; Thomas Dufau tua trois toros car Matteo Julian fut blessé au descabello de son premier. Il fit un total de trois oreilles mais ne fut pas le meilleur de la novillada, ce titre revenant sans discussion a Alberto Lopez Simon qui fit une faena d'anthologie à son premier qui lui aurait valu au moins deux oreilles s'il n'avait ramassé deux avis.

 

Pour juger de son aisance, voici deux photos

Arsouillos 2011 024

 

 

Arsouillos 2011 022

Partager cet article
Repost0
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 20:17

Jardin Paques 006Nous venons de passer quelques jours à Orist pour tenir compagnie à Claire qui a laissé Jean et Manon s'envoler seuls pour une réunion familiale en Alsace.

 

La meteo n'a pas été bien clémente alternant temps gris, vent et belles averses entre lesquelles nous avons feinté pour sortir deux fois nos VTT le long de l'Adour.

 

 

 


Anniv François 004

 

 

 

 

 

Tout a commencé jeudi soir à Guethary où nous avons fêté avec un jour de retard, l'anniversaire de François. Soirée à laquelle participait Clément.

 

 

 

Notre mission à Orist consistait à faire le jardin potager : bêcher, planter une douzaine de pieds de tomates, des aubergines, piments doux de Landes et divers autres légumes à ratatouille, un rang d'oignons de Trébons, deux rangs de pommes de terre, des haricots verts.

Mission accomplie, Jardin Paques 002Michèle ayant ajouté en bonus le désherbage des fraisiers, de quelques massifs.

 

Par contre, impossibilité totale entre la pluie et le vent de désherber les fossés, bordures de mare....

Compte tenu des habitudes canines, nous avons également jugé utile de mettre autour du jardin quelques palissades et bambous que l'on aimerait dissuasifs !

 

 

 

 

Toutes ces activités , dont quelques siestes faisant suite à de bons déjeuners, ne nous ont pas empéché de prendre nos VTT pour visiter la barthe de Saubusse-Rivière ( retour sous une bonne pluie) ni de suivre l'Adour jusqu'à hauteur de sa confluence avec le Gave (le parfum des fleurs d'accacia était exceptionnellement fort ) Cette sortie  nous a valu dimanche à Josse, la frayeur d'être agressés par un Rottveiller en liberté sur le chemin de halage. Autant dire qu'au retour nous avons trouvé un itinéraire de contournement ( je fais demain une information à la Gendarmerie et au Procureur de Dax). Orist Paques 014

Ces bords d'Adour sont très riches : d'un côté cette barque sous ce ciel gris, de l'autre ce chêne surmplombant une sablière ou exploitation d'argile à tuile. ses racines mises à nu par l'érosion se sont transformées en deux piliers pour lesquels nous est venue simultanément à la bouche l'expression des Piliers de Tutelle ( Cf Bordeaux romain)Orist Paques 016 Ce lundi après midi, lors du retour, champs noyés autour de Mont de Marsan, grêle à Cazeres et mon jardin impraticable pour au moins la semaine.

Partager cet article
Repost0
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 20:58

La corrida vient d'être inscrite sur l'inventaire français des biens culturels immatériels.

 

La France est le premier pays au monde à avoir mené cette démarche culturelle. Bien sur, il ne s'agit pas de vouloir exporter cette pratique hors de nos régions taurines car comme le dit la loi de 1951 elle ne s'applique que "dans les régions où une tradition taurine interrompue" est incontestable.

 

Pour en savoir plus sur le dossier

 

C'est l'observatoire des cultures taurines qui a mené ce combat, ce qui devrait valoir à Vic un immense Se canti identitaire.

 

 

Partager cet article
Repost0
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 22:14

Ce texte de Louis de Froidour publié vers 1680 inventorie tous les usages de l'eau pour lesquels les Bigourdans sont passés maîtres.

 

Son auteur n'est pas à classer dans les chauvins ( c'est un "haut fonctionnaire" picard venu à Toulouse pour surveiller l'exploitation des forêts de Louis XIV) ni surtout dans les incompétents : il est celui qui a le plus directement inspiré le code forestier de Colbert publié en 1666. Il a parcouru les Pyrénées, l'Auvergne, les chantiers de construction navale du Sud de la France... son témoignage est donc fiable. C'est donc un homme de tout premier plan au même titre que Pierre Paul Riquet auprès de qui il repose à Toulouse.

 

L'ouvrage intégral est disponible à la BNF Gallica

 

Mémoire du pays et des Etats de Bigorre , par Louis de Froidour, grand-maître des eaux et forêts au département de Toulouse,Froidour, Louis de (1630?-1685),    Texte publié avec introduction, notes et compléments, par Jean Bourdette 1892. Extrait p 21 de cette édition

 

L'avantage le plus considérable que le pays tire de ces rivières, est, qu'on s'en joue partout comme l'on veut, et que, comme elles ont leurs sources fort élevées et ont une très grande pente, on en tire tout autant de canaux qu'on veut, et même dans les plus hautes montagnes et sur les précipices, pour y faire des prés.

On les fait aussi rouler autour des villes pour servir de fortification ; on les fait passer par le milieu des rues, pour les nettoyer et pour les autres commodités du public ; on les fait même passer dans la plupart des maisons particulières pour la commodité des particuliers ; on les disperse par toutes les campagnes pour embellir et pour arroser les jardins, les terres, les près, les pâturages, pour servir à faire tourner les moulins, pour moudre le tan, pour scier le bois à bâtir, pour forger le fer, pour mettre le cuivre en oeuvre, pour fouler et faire les draps, pour faire le papier, et, en un mot, pour toutes sortes de commodités, de façon qu'on peut dire que pour voir tous les usages qu'on peut faire de l'eau, il faut voir la Bigorre 

Partager cet article
Repost0
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 09:53

Pour ceux que l'histoire des relations entre Adour et agriculteurs intéresse, j'ai mis en ligne une partie de la recherche faite sur les usages agricoles des eaux de l'Adour .

 

C'est sur un site de débat sur l'histoire et le patrimoine gascons.....mais c'est en Français et  la réflexion peut être utile à tous. N'hésitez  pas à y  faire part de vos commentaires.

Partager cet article
Repost0
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 16:13

Nous avons roulé avec Jean Louis Miossec pour faire un premier reportage photo des ouvrages remarquables, de la signalisation et de l'état du chemin. De Saint Sever à la gare de Gamarde chère à Jean Tinet qui y a vécu une bonne partie de son enfance.

 

Cliquez ICI  pour trouver le reportage ......et profitez en pour découvrir ce chevelu de VF qui fit des Landes (1900) le réseau le plus dense de France. 

 

Promis, nous reprendrons nos fougueuses montures ( il suffit que les mollets qui les animent le soient eux aussi) pour une seconde expédition de Gamarde à la banlieue de Dax.

Partager cet article
Repost0
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 21:50

6 novillos de LDSC01406os Galos ( fer de Simon Casas et Marie Sara) pour

Thomas Dufau qui prendra l'alternative le 15 juillet à La Madeleine devant des Garcigrande et y reviendra en clôture le 19 affronter des La Quinta. Et dans les deux  cas en compagnie d'El Juli , avec pour témoin d'alternative Daniel  Luque qui fut très bon à Aire il y a 3 ou 4 ans.


Alberto Lopez Simon, Zapato de Oro en 2010


Mateo Julian qui débutera en piquée.

 

Location au 05 58 71 68 90 à partir du 25 avril.

 

Restauration sur place possible auprès des Arsouillos.

DSC01411


 

Partager cet article
Repost0
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 20:37

Glycine 04-2011 001

Avec de telles températures - 30° encore aujourd'hui, les jardins pédalent à fond. Autour de la maison, c'est la floraison de la glycine, des rhododendrons, des azalées qui succèdent progressivement à celle des camelias qui commencent à défleurir.

Le chêne dans lequel pousse cette glycine qui dépasse maintenant les 30 ans, a été gravement endommagé par Klaus mais nous l'avons gardé à cause justement de son rôle de support à cette belle floraison. A droite, une branche de la glycine part dans le pin voisin qui se pare des mêmes couleurs sur un tiers de son volume.

Au jardin potager, pommes de terre et oignons  - roses et de Trébons- poussent à toute vitesse , la terre est prête pour recevoir les pommes de terre de conservation, les haricots verts, les tarbais et dans quelques jours les légumes de la ratataouille : tomates, aubergines, courgettes, piments, poivrons... Mais il faut se forcer à attendre car les Saints de glace ( 11,12 et 13  mai) peuvent annéantir un si beau début de saison.

Glycine 04-2011 003Une question qui peut vous faire déguster à partir du 20 mai, les pommes de terre nouvelles ( variété Elodie qui était le prénom de ma maman) : quel arbre porte les jeunes feuilles ci-dessous ? Ce n'est ni la glycine ni le chêne tauzin support.

Glycine 04-2011 004

Partager cet article
Repost0